electriccigaretteclub

La cigarette électronique est elle addictive ?

Pour de nombreux fumeurs, la e-cigarette est une révolution : sans les effets pathogènes du tabac, elle représente un outil de sevrage tabagique attractif. Cependant, son utilisation a été largement remise en cause par la communauté scientifique, qui a également dénoncé les risques de se mettre à fumer.

Le rôle de la cigarette électronique dans le sevrage tabagique

Les e-cigarettes permettent de réduire progressivement la proportion de nicotine en ajoutant différentes expériences liées à l’arôme du liquide. Grâce aux e-cigarettes, vous pouvez contrôler le niveau de nicotine que vous prenez et quand. C’est le plus grand avantage de son sevrage. Vous pouvez lutter contre les envies de cigarettes dès qu’elles surviennent.

Son efficacité contre le tabac lui a valu une réputation et un succès. Grâce à elle, 700 000 Français ont réussi à arrêter de fumer grâce à la e-cigarette. Étonnamment, aucune de ces personnes n’a développé de problèmes de santé à cause du vapotage.

Les dépendances physiques et psychologiques se complètent

Commencez par clarifier le concept de dépendance. L’addiction se caractérise par les trois mécanismes qu’elle mobilise : la recherche de plaisir (motivation à consommer), un besoin de soulagement (un état émotionnel négatif) et, enfin, une perte progressive de contrôle sur sa consommation. Pris ensemble, ils ont un effet sur le dépendant qui constitue de nombreux indicateurs de l’existence d’une addiction : perte de contrôle de soi, impact négatif sur la vie professionnelle, incapacité à arrêter de consommer l’individu même si son impact négatif est connu, etc.

Selon leur finalité, il existe deux grandes catégories de dépendance : la dépendance aux substances addictives (telles que la nicotine, les opiacés ou l’alcool) et la dépendance aux activités (jeux, sexe ou réseaux sociaux). La dernière dépendance fait moins autorité dans la communauté scientifique. Ainsi, le DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux), le manuel de référence des troubles mentaux, ne reconnaît que ce type de jeu.

Cependant, des études sur des fumeurs ont démontré dans de nombreux cas l’importance psychologique, comportementale et environnementale de la dépendance au tabac. De plus, la dépendance à la nicotine et d’autres dépendances travaillent ensemble pour renforcer les effets addictifs de la cigarette : elles agissent en synergie. Certaines études ont notamment montré que la nicotine avait pour effet de rendre les fumeurs plus attentifs aux stimuli liés au tabac (la vue, l’odorat et même l’atmosphère), compliquant ainsi le sevrage ! Alors quand on parle d’addiction, c’est toujours une combinaison de plusieurs types d’addiction dont les proportions et l’intensité varient d’une personne à l’autre.

Alors, vapoteur, addictif ou pas ?

Comme vous l’avez vu, le problème est toujours partagé, car la connaissance d’une dépendance en cache souvent une autre. L’addiction aux cigarettes classiques peut être totalement remplacée par l’addiction aux e-cigarettes.

Les chercheurs et les médecins, même s’ils pensent que les e-cigarettes sont utiles pour certains fumeurs qui cherchent à arrêter, recommandent d’utiliser la vapoteuse uniquement de manière éphémère dans l’espoir d’arrêter complètement de fumer et de ses alternatives.

Quitter la version mobile